En fin de contrat à l’été 2023, l’avenir de Moussa Dembélé est plus qu’incertain. Entre lui trouver une porte de sortie cet été ou le voir partir libre l’an prochain, l’équation semble vite résolue du côté de la direction.

C’est sûrement l’un des plus gros dilemmes du club cet été. Avec le retour d’Alexandre Lacazette, le club rhodanien ne s’est-il pas mis une balle dans le pied ? Il faut dire que le club a recruté à un poste qui n’était pas nécessaire à renforcer. Et pour cause, Moussa Dembélé désormais cadre et capitaine de l’équipe lyonnais a rayonné sous les ordres de Peter Bosz. C’est simple. L’ancien joueur du Celtic a réalisé la meilleure saison de sa carrière sous les couleurs rhodaniennes, avec 21 buts et 4 passes décisives. Au point de devenir le 3e meilleur buteur de Ligue 1 cette saison à égalité avec Martin Terrier.

Pourtant, un mois plus tard, l’OL officialise l’arrivée d’un ancien et pas n’importe lequel. L’homme aux 129 buts sous les couleurs lyonnaises, le premier joueur à avoir marqué sur la pelouse du Groupama Stadium, Alexandre Lacazette. Alors forcément, on peut s’interroger sur la continuité de Moussa Dembélé au sein du club rhodanien. D’autant plus que Peter Bosz a tendance à jouer qu’avec un seul attaquant de pointe. Autrement dit, leur association semble compliquée.

Partir dès cet été ou quitter le club libre l’an prochain ? Moussa Dembélé aurait fait son choix. L’avant-centre de 25 ans privilégierait un départ libre l’an prochain.

Une prolongation innatendue

Seulement voilà. À en croire le média Olympique et Lyonnais, Moussa Dembélé est courtisé par deux clubs anglais. Si l’OL ne serait pas contre un départ de son attaquant pour récupérer un chèque, le joueur n’est quant à lui pas pressé et souhaiterait aller jusqu’à la fin de son contrat pour pouvoir décider librement de son avenir.

Pas de départ cet été donc. Ni peut-être l’an prochain. En effet selon l’Équipe, le club aimerait entamer des discussions avec le joueur en vue d’une prolongation de contrat. Le quotidien ajoute que le joueur ne fermerait pas la porte à cette proposition. Coup de bluff ou simple réalité ? Verdict dans les prochaines semaines.